Le Vendredi Saint (précédant la Pâque catholique) et le lendemain de Noël (St-Etienne, 26 décembre) sont 2 jours fériés, supplémentaires aux jours fériés français, accordés aux habitants des départements d’Alsace et à ceux de la Moselle par l’ordonnance rendue le 16 août 1892 à Strasbourg, en application de la loi organique du Reich sur l’industrie.